La faune et la flore en Mongolie

  1. La flore
  2. La faune
Articles liés :

La flore

col terh

4 grands milieux écologiques : la taïga, la haute et moyenne montagne, la steppe et le désert. Sur les contreforts de l’Altaï, sur les pentes du Khangaï et des Khentii, poussent le mélèze sibérien à feuilles persistantes, le pin et le cèdre, plus rarement le sapin et l’épicéa. On y trouve également le genévrier. Le bouleau et le tremble viennent dans la taïga, au nord, qui se prolonge en Sibérie. La steppe herbeuse couvre le centre et l’est du pays ; elle est composée d’un nombre important de graminées et de stipes ; peu d’arbres, quelques bouquets d’ormes, des cornouillers, des sureaux… La steppe semi-désertique du sud est faite de graminées éparses, d’armoise, de rhubarde et courts arbustes, comme le saxaul. Autour des points d’eau, poussent des ormes, des peupliers, des roseaux. Enfin, notons qu’au printemps les fleurs éclosent par tapis : edelweiss, ancolies, matricaires, lys, dents de chien, pivoines, thés des Alpes, trolles, anémones, gentianes, renoncules…

La faune

col terh La faune sauvage est encore très riche. De nombreux rapaces sont communs : aigles, vautours, faucons, milans, busards, gypaètes… Le grand tétras vit dans les régions septentrionales. Grues, cygnes, oies, canards, sarcelles peuplent les abords des eaux douces ; perdrix, faisans, coqs de bruyère piètent dans les herbes. Les régions boisées de montagne abritent l’ours, le sanglier, le chevrotin porte-musc. Entre 1 000 m et 4 000 m paissent les chèvres sauvages ou les argalis (grands mouflons aux cornes spiralées que convoitent les chasseurs du monde entier). Le loup, ou l’once (la panthère des neiges) traquent tout cela. Il faut ajouter à cette grande faune la zibeline, la martre, la loutre, le castor, le hamster, la gerboise, le hérisson du désert… Dans la steppe centrale, la marmotte bobak est chassée, au mois d’août, pour sa chair grasse. Quant au cheval de Przewalski, il fait l’objet de programmes de réintroduction. Quelques troupeaux sauvages de chameaux de Bactriane vivent encore dans le désert de Gobi ; on y trouve aussi des hémiones, la gazelle de Mongolie ou la saïga. L’ours du Gobi ou le lynx sont rares. Parmi les poissons, relevons le huchon taimen, qui peut atteindre 70 kg pour 2 m de longueur, l’omoul, qui vient du lac Baïkal, ou le lénok.

Source : "Wikipedia Lingala sous terme de la licence GNU de documents libres (GNU-FDL)"

Safaris Kenya faune Kenya
Visitez le Kenya et côtoyez l'une des plus impressionnantes faunes du globe.
Safaris Tanzanie faune Tanzanie
Des animaux et des paysages à vous couper le souffle, découvrez une Tanzanie Majestueuse.